DANIEL FILLOD

ARTISTE PLASTICIEN

Quand j'étais petit...on m'appelait " pinceau ".. Pour Noël, mon cadeau, c'était des couleurs et des pinceaux avec un cahier de papier à dessin....j'étais heureux comme un prince, et je disparaissais dans le couloir, mon lieu de refuge dans le bois, le charbon, et quelques guenilles à garder.

Ensuite, on m'a appelé " Picasso" ! quelqu'un avait dû en parler...et j'ai été habillé de ce nom qui ne me disait rien au début...pour de longues années.

Études classiques, grec, latin, français...

Quand j'étais môme, vers 12 ans...un concours à travers la France , "souvenir de vacances ",un sujet ample d'évidence, avec les rescapés exposants à Lyon dans une immense salle...et deux noms retenus dans le journal local....dont le mien.

Au fond du cœur, une fierté bien sûr , mais une conviction évidente.

Plus tard, après deux années de laboratoire....dans les colorants...j'allais dans les galeries de Lyon...nombreuses et je me nourrissais des classiques locaux.

J'habitais pas très loin de l'École Beaux-Arts....

Quelques nus en cours du soir...que mon père déchirait " inacceptables " !!

Puis des années de voyages en 2CV Lyon, Tokyo....et ma découverte des artistes à l'expression si différente de la nôtre, le Japon, le Mexique, l'Afrique.. et donc, cette passion pour une écriture en couleurs de la vie, pas d'abstraction car j'ai rencontré sur cette planète mes frères humains...dont je ne peux garder souvenir si ce n'est par le trait incontournable de ces visages, ces corps, dans leurs fêtes, leurs marchés, leurs traditions.

2000, une révélation, mon graphisme sur les pierres, en Normandie...une aventure, une chance qui a bouleversé ma vie, mon expression artistique, ma découverte des volumes que je peux " caresser ", et cette chance de visiter alors toutes les grottes peintes, Lascaux, Chauvet, Altamira, citant les plus célèbres, et tant d'autres qui ont ému mon âme, prouvant que les grandes célébrités de nos mondes artistiques, sont relativement modestes après de telles créations.

J'ai passé 5 mois au col de Vence à mettre au monde mon Jardin de pierres en 2003 19 pierres,30 tonnes choisies à la carrière de Gourdon, une aventure incroyable pour moi : j'ai retrouvé mes frères des grottes, j'ai pu leur parler, ils m'ont dit leur vie, leur amours, leurs joies, leurs sociétés....

Alors, maintenant, avec tout ce bazar....je fais ce que je peux. Tous les supports m' invitent, pierres, bois, murs, métal, objets, instruments de musique.......mes poèmes sont du même tonneau.... si j'avais 20 ans....maintenant je serais tagueur.....et rappeur !

Produit ajouté à la liste de souhaits

Imaginaire carnavalesque

En naviguant sur notre site, vous acceptez notre règlement général sur la protection des données. Les cookies nécessaires contribuent à rendre le site DistingArt.com utilisable en activant des fonctions de base comme la navigation de page et l'accès aux zones sécurisées du site web. DistingArt.com ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.